Les Ludopathes nantais

3 parties de Principato ...

Parlons-en ...   -   par PtitTux   -   64 Vues

Une nouvelle soirées de nouveautées

3 parties de Principato (enfin 4 après le faux départ de certains) et 5 parties de Rune age ont été jouées, ci dessous une compilation des avis des joueurs. N’hésitez pas à préciser vos impressions dans les commentaires.

Principato

Jeu de Touko Tahkokallio édité en 2011 par Gigamic

Il s’agit ici d’un petit jeu de gestion. Chaque joueur dispose de 2 carte action pour développer son royaume et construire fermes, palais, force militaire et œuvres d’art. Chaque joueur va pouvoir échanger ses cartes actions au marché central pour pouvoir effectuer d’autres actions. Le but étant d’éviter de donner/laisser des cartes intéressantes à vos adversaires.

La mécanique du jeu est simple et bien que classique elle tourne bien et permet de faire des partie rapides pour ce genre de jeu (autour d’une heure). Les objectifs secret de chaque joueur sont limités on pourra donc rapidement essayer de deviner comment mettre des bâtons dans les roues de ses adversaires.

Ce jeux me semble bien adapté à l’initiation de part ses règles simples, sa fluidité et sa durée de jeu très raisonnable. Difficile de juger en une seule partie mais les joueurs expérimenté risquent d’en faire le tour rapidement. On pourra regretter l’aspect un peu tristounet de l’ensemble, bien que cela ne soit pas pire que d’autres jeu à l’allemande. Cela dit pour le prix on ne peut pas trop se plaindre.

Rune Age

Jeu de Corey Konieczka édité en 2011 par Fantasy Flight Game

Depuis Dominion les jeux de deck building sont légion, avec plus ou moins de bonheur. Rune Age est-il au niveau d’un Dominion ou d’un Thunderstone ?

Rune Age propose à chaque joueur de diriger une race qui possède un nombre limité de cartes. Les combos possibles de chaque race sont peu nombreuses et relativement évidentes ce qui permet de rapidement prendre du plaisir au jeu mais peut être au détriment de la longévité. L’originalité du jeu réside dans les scénarios proposés, ils sont orientés coopératif / opposition / développement. Ces scénarios proposent à chaque fois une manière différente de jouer pour 1 à 4 joueurs avec des cartes additionnelles qui vont pouvoir venir s’ajouter au deck de chaque peuple. Un système de cartes évènements va également rythmer chaque scénario.

Les parties rapides et fluides sont très tendues. La lutte pour les cartes neutres ou pour résister aux évènements est disputée. En plus les cartes sont très bien illustrées.

Au final on se retrouve avec un jeu de deck building rapide et accessible. Moins riche et complexe au niveau des combinaisons qu’un Dominion ou Thunderstone mais beaucoup plus immersif et intense. Sans nul doute des extensions vont venir ajouter scénarios et peuples au set de base pour enrichir sa durée de vie.

Qui êtes-vous ?
Un message, un commentaire ?
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.