Les Ludopathes nantais

Ginkgopolis et l’extension Dynasties pour Nations ont rejoint l’armoire

Les nouveautés de la ludothèque   -   par Nerces   -   236 Vues

Du neuf et du plus ancien... mais toujours du très bon avec Ginkgopolis et l’extension Dynasties pour Nations.

Histoire de terminer l’année 2015 en beauté, la Commission jeux des Ludopathes a fait l’acquisition de deux titres que nous vous invitons maintenant à faire sortir le plus souvent possible. Côté format court, il y a le plus si nouveau Ginkgopolis : une bonne de dose de stratégie et un soupçon de chaos sont au menu. L’autre nouveauté du mois de décembre aura été l’extension Dynasties pour Nations : elle est en anglais, mais les textes sont très brefs et il y aura toujours un Ludopathes pour les traduire à la volée !

Ginkgopolis : variation sur le thème de l’arbre-monde

JPEG - 64.1 koSorti courant 2012, Ginkgopolis est un jeu signé Xavier Georges. Il nous invite en l’an 2212 alors que le Ginkgo Biloba, l’arbre le plus âgé de la planète, symbolise à lui seul une nouvelle façon de bâtir les cités, en complète harmonie avec la nature. Au XXIIIe siècle, les humains ont complètement épuisé les ressources de cette bonne vieille Terre, il n’y a plus d’autre choix que de développer en respectant la nature.

Ginkgopolis dispose de règles relativement simples. En début de partie, la cité est composée de 9 tuiles bâtiment numérotées et de 12 marqueurs d’urbanisation identifiés par des lettres. Chacun des joueurs (jusqu’à 5) a en sa possession une main de 4 cartes représentant soit une des 9 tuiles, soit un des 12 marqueurs. Il s’agit en suite de choisir tous ensemble une carte que l’on souhaite jouer, accompagnée ou non d’un bâtiment de notre propre réserve. Ceci fait, on procède à une phase de draft où l’on transfère notre main de cartes à notre voisin de gauche.

Jouer une carte associée à une tuile bâtiment permet de développer la ville en ajoutant la tuile à l’endroit précis illustré par la carte. Selon le cas, il se peut que la ville grandisse alors en hauteur ou en superficie : chaque partie est sensiblement différente. En revanche, une carte jouée seule permet l’exploitation de ressources, l’acquisition de nouvelles tuiles ou l’obtention de points de prestige... la finalité de la partie !

Ginkgopolis se comprend rapidement, mais nécessite plusieurs parties pour être maîtrisé. Des parties estimées à 45-60 minutes.

JPEG - 107.3 ko JPEG - 104.8 ko JPEG - 456.5 ko

Dynasties, pour renouveler l’excellent Nations

JPEG - 87.6 koInutile de présenter Nations, un des jeux les plus régulièrement sortis lors de nos soirées Ludopathes. En toute logique, son extension n’allait pas mettre bien longtemps avant de rejoindre notre armoire et tant pis si Ystari n’a pas jugé bon d’en proposer une version française. N’ayez crainte : les cartes - certes nombreuses - disposent de textes assez réduits et il y aura toujours un Ludopathe pour en expliciter la substantifique moelle !

Nations Dynasties vient donc compléter cet excellent jeu de civilisations en ajoutant quantité de petites choses pour renouveler l’intérêt des parties. Comme son nom l’indique, l’extension introduit le concept des dynasties. Il s’agit ici de proposer deux cartes spécifique à chacun des peuples et qui viennent remplacer le pouvoir spécial dudit peuple. Le changement de dynastique se fait au prix d’une baisse - temporaire - de stabilité et il n’est pas possible de revenir en arrière : à utiliser après mûre réflexion donc !

Bien sûr, Dynasties se propose aussi d’ajouter quantité de nouveaux peuples (Japonais, Mongols, Portugais...) et de nouvelles cartes. Parmi ces dernières, citons notamment les merveilles naturelles qui viennent joliment compléter les merveilles du monde. Une fois la carte de la merveille achetée, celle-ci prend place dans l’emplacement prévu à cet effet. Au contraire des merveilles du monde, il n’est pas nécessaire d’acheter un architecte pour la bâtir : on prend un cube (baptisé explorateur) de la réserve sans payer quoi que ce soit. En revanche, on ne peut faire aucune autre action tant que la merveille n’est pas achevée !

Déjà adopté par certains des plus gros fans de Nations à l’association, Nations Dynasties incite à repenser ses stratégies et à les adapter aux nouvelles réalités, aux nouveaux peuples du jeu.

Qu’il s’agisse de Ginkgopolis ou de Nations Dynasties, n’hésitez pas à les faire sortir de l’armoire et à proposer des parties aux autres Ludopathes !!

JPEG - 155.8 ko JPEG - 116.6 ko JPEG - 142.3 ko

Qui êtes-vous ?
Un message, un commentaire ?
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.