Les Ludopathes nantais

Kemet, la découverte de l’Égypte mythologique

Parlons-en ...   -   par PtitTux   -   1049 Vues

Cela faisait un moment que je voulais partir en Égypte et grâce à Joaquim ce fut chose faite hier soir.

Le thème

Dans Kemet, nous incarnons chacun un peuple d’Égypte. Grâce à notre vénération des dieux, nos pouvoirs nous permettent de conquérir plus de territoires à la gloire de notre dieu/déesse.
C’est fini le temps où l’on construisait des pyramides pour Jules, c’est maintenant l’heure de montrer au monde antique que le peuple égyptien est un grand peuple !

Le jeu

Kemet : Les créaturesÀ l’ouverture de la boite, un mot nous viens tout de suite à la bouche : magnifique. Il est vrai que le plateau est superbe, tout comme les figurines de créatures mythologiques couleur sable brossé.
Un tour de jeu se déroule en deux phases, un jour et une nuit. Pendant la phase jour, chaque joueur fait 5 actions, au tour par tour. Durant la phase nuit, on se repose et on prie nos dieux respectifs.

Les pouvoirs

Dans Kemet, il y a trois familles de pouvoirs : le militaire (rouge), la défense (bleu), le rituel (blanc). À chaque pouvoir correspond une pyramide que nous pouvons construire du niveau 1 au niveau 4. Plus la pyramide est grande, plus il est possible d’acheter des pouvoirs puissants. Il s’agit clairement du cœur du jeu, car grâce aux pouvoirs, on est de plus en plus puissant ce qui permet de faire de plus grandes choses et donc d’amasser plus de points de victoire.

Les actions

Sans rentrer dans des détails techniques, à notre tour nous avons le choix entre plusieurs actions. Il est possible de prier afin de récupérer des ânkhs. Grâce à ces points de prières il est possible de récupérer des pouvoirs, d’augmenter le niveau d’une pyramide ou de recruter plus de personnes dévouées à notre dieu. Autre action possible enfin, se déplacer pour avoir de nouveaux temples.
Kemet : A l'attaque

La nuit

Durant la nuit, on prie, donc on récupère.... oui des ânkhs vous avez suivi . Par défaut on en récupère 2 puis certains temples permettent d’en récupérer 3 voire 5 en plus. Des pouvoirs font que nos prières sont encore plus entendues et donc on récupère encore plus d’ânkhs.

Tout ça pour ?

On fait tout ceci jusqu’à ce qu’un joueur arrive à 8 points ou plus. Simple en fait. Euh, euh, des points de victoire ? Mais comment on les récupère ? Facile en fait, si on tape une armée adverse et qu’on gagne la bataille, on marque un point. Une pyramide de niveau 4 permet aussi de marquer 1 point. Certains pouvoirs donnent également des points. Différentes méthodes tout compte fait !

Notre partie

Kemet : le JauneHier soir donc nous sommes partis sur ce jeu avec Clémence, une jeune demoiselle venant découvrir l’association, Joaquim, Bubu et moi-même.

Erreurs de débutants

Chacun choisit sa couleur et, comble pour un Bubu en grande forme, Clémence opte pour les jaunes... Bubu n’étant pas homme à se laisser charmer par de doux yeux, il lui explique la situation de manière diplomatique (je vous laisse le soin d’imaginer) et finalement elle lui laisse SA couleur. Maintenant c’est le moment de montrer ce que chacun a dans le ventre.
Joaquim conseille et explique à tout le monde les petites subtilités du jeu, ce qui est vraiment très gentil de sa part. Bubu et lui partent clairement sur de la baston et sur la conquête des temples. Clémence, quant à elle, se développe via les pouvoirs et fait son petit bonhomme de chemin dans les temples également. De mon côté, je monte très vite mes pyramides au plus haut niveau, pour prier plus et ainsi avoir plus rapidement des pouvoirs puissants et faire une attaque ciblée me permettant de faire les 8 points au moment voulu.

La victoire sourit aux anciens

Kemet : le BleuJoaquim se concentre sur Bubu et Clémence, oubliant ou ne voyant pas que je ne suis pas loin de la victoire. Au dernier tour, il dit à tout le monde que Bubu a gagné suite à une attaque assez violente sur Clémence qui la prive de sa nouvelle pyramide de niveau 4. C’était sans compter sur ma petite attaque sur Clémence et son temple me permettant de récupérer 3 points de victoire et ainsi m’ouvrir les portes de la victoire à égalité avec Bubu.

Mon avis

Un très beau jeu et très bon aussi. Il faut aimer les jeux de conquêtes car tout est là. Un peu comme Cyclades, les pouvoirs et les différentes manières de faire des points en font un jeu riche et diversifié. J’y rejouerai volontiers même si j’ai une petite préférence pour la Grèce et sa phase d’enchère.

Merci beaucoup à Joaquim et mes petits camarades de jeu.

Qui êtes-vous ?
Un message, un commentaire ?
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.