Les Ludopathes nantais

Le Flip, le retour des reporters

Parlons-en ...   -   par PtitTux   -   4 Messages   -   1249 Vues

Les Ludopathes aiment les jeux, aussi dès qu’un festival ne se trouve pas loin, ils y vont et vous ramènent leurs impressions, leurs photos et tout ce qu’il faut pour vous donner envie d’y aller à votre tour.

Le FLIP mais qu’est ce donc ?

Il s’agit du Festival Ludique International de Parthenay mais vu que c’est trop long à dire, on dit FLIP ! Durant deux semaines, ce festival se déroule dans toute la ville avec des villages spécialisés (jeux de société, jeux en bois, jeux vidéos...). En parallèle, il y a également des trophées, je vous le donne en mille, oui oui les trophées FLIP. Il y a bien sûr plusieurs catégories :

  • Créateurs
  • Éditeurs
  • Jeux vidéo

Le trophée ’éditeurs’ est décerné par le public alors que ceux des ’créateurs’ et des ’jeux vidéo’ le sont par un jury de professionnels... Quand on dit professionnels, on le dit haut et fort, jugez plutôt :

  • Docteur Mops de TricTrac,
  • Mathilde de Gigamic,
  • Jérémie Caplanne, créateur de jeu,
  • Yohann du magazine Plato,
  • Benoit de Purple Brain Creations,
  • Tom auteur d’un petit jeu du nom de Jungle Speed,
  • Mathieu le patron d’une petite boite, Cocktail Games,
  • Et enfin Christophe Loyre, un passionné de jeu.

Avec un jury pareil, ça donnait forcément envie d’y aller pour goûter un peu à la saveur de ce festival.

Le périple

Avec Noémie, nous avions décidé d’aller faire une journée à Parthenay. En discutant de notre projet avec des Ludopathes, on s’est retrouvé à former un petit groupe de 5 volontaires motivés à passer une belle journée...
Fabrice, inscrit au tournoi de 7 Wonders de Parthenay était du voyage. D’ailleurs, il avait révisé les cartes, les combos et était de plus en plus concentré au fur et à mesure qu’on s’approchait du lieu. D’ailleurs, on a même essayé de le faire stresser pour qu’il n’arrive pas à l’heure, méchants que nous sommes...
Yann, hésitant fortement au début puis finalement se laissant convaincre de faire le voyage avec nous. Voulant découvrir l’ambiance d’un festival - autre que le Hellfest bien sûr - et découvrir des jeux, des personnalités de la chose ludique !
Noémie, ma fidèle accompagnatrice et toujours à la recherche de jeux nouveaux qu’elle n’a pas pu tester lors des soirées régulières... Joueuse acharnée, n’hésitant pas à s’asseoir à n’importe quelle table du moment qu’il y a un jeu dessus !
L’inimitable, Bubu, habillé d’un tee-shirt rouge alors que le jaune lui va tellement mieux ! Sa motivation première était de jouer avec les petits enfants dans le bac à sable...
Enfin, moi-même, toujours à l’affût de rencontres, de nouveautés ludiques et de passer une bonne journée entouré par des gens sympathiques dans la joie et la bonne humeur !

Départ fut donc donné à 11h, heure locale Nantaise ! Et oui, les portes n’ouvrant qu’à 14h, il ne fallait pas s’affoler et nous avons décidé d’arriver pour manger là-bas en attendant l’ouverture. La glacière chargée, les voyageurs aussi, en route pour la petite ville de Parthenay. Une heure et demie de route, entre les discussions de tout et de rien et les ronflements d’une petite personne dont je tairais le nom. Finalement le voyage n’était pas si long que ça !
Arrivé sur place, la grande question était « Où se garer ? » La journée étant placé sous un signe très positif nous avons eu la chance de trouver une place à 50 mètres de l’entrée, du bonheur !

J’étais obligé de prendre un flan, il n’y avait pas de Paris-Brest

À l’arrivée, les ventres sur pattes que nous sommes ont fait ce qu’il faut pour que les estomacs ne réclament plus grand-chose avant un petit moment. Chacun sa méthode, il y avait les gros sandwichs made in Stéphane, les pom’potes de Noémie et moi, les cigarettes de Yann ou encore le flan de Fabrice.
Mais tout le monde a eu son compte et, à l’ouverture des portes, nous avons suivi la foule pour rentrer dans le village Jeux de société.

Le village Jeux de société

Après notre entrée nous avons fait un tour dans tout le village Jeux. Il y avait une dizaine de chapitaux avec chacun un rôle bien précis. Entre les boutiques, les démonstrations de jeux et les tournois des uns et des autres, on ne savait plus où donner de la tête !
Au final, nous avons fini dans le chapiteau des créateurs pour découvrir les jeux en lice pour le trophée. Nous retrouvons Antoine sans voix à force d’expliquer Apis Mellifera, mais heureux d’être là. On en profite également pour tester deux jeux, Deal et Atoll et pour discuter avec Mathieu de Cocktail Games ou de faire un gentil Bouh à Mathilde pour avoir un goodies Keyflower.

Je veux voir les jeux en bois

Bubu continue a être comme il est d’habitude... Il chouine régulièrement pour aller faire un tour au village de jeux en bois. En fait, il voulait nous mettre à l’épreuve sur un jeu de foot très excitant ! Cela ne nous empêche pas, Noémie et moi, de tester un jeu fort sympathique, VoldeTour. Il s’agit d’un jeu en bois abstrait, mais pas trop et qui peut se jouer à 2 ou 4 joueurs. Même si Bubu et Yann ne nous ont pas suivi dans cette découverte, nous avons passé un bon moment avec deux demoiselles et découvert un jeu qui vaut le coup d’œil

Le village des jeux en Bois

Finalement, nous l’avons fait le village de Bubu ! Il faut être honnête, c’est vraiment très sympa de voir des jeux d’un autre temps. Le bois a une âme et cela se ressent dans tous les jeux que nous avons vu ! Oui, il y avait le Mölkky et le Kubb, mais nous avons fait pleins d’autres jeux aussi rapides qu’efficaces.

Allez je vais battre ton score maintenant

On peut dire que cette phrase fut dite et redite tout au long de notre parcours dans le village. Les manches se sont enchaînées et à chaque fois, on voulait battre le score du précédent ! Que du bonheur !

La fin de journée

La journée s’est terminée au village des jeux de société, mais avant cela, un petit tour au bar d’en face. Entre la chaleur et l’exercice du « sport en bois », il faisait soif ! D’un côté le jury du FLIP délibère, de l’autre les Ludopathes discutent, échangent et communiquent. Du bonheur, je vous dis !

Lors de notre petit tour, nous avons testé le dernier de chez Asmodée, Accrobatissimo. Un jeu pour les enfants, mais aussi pour les adultes ! Après un détour par le stand Filosofia, nous rencontrons Guillaume, le représentant de la société en France. Rendez-vous est pris avec lui en début de soirée pour découvrir Robinson Crusoé, le prochain jeu de la marque.

Robinson Crusoé

Démonstrateur est un métier et Guillaume nous l’a prouvé en expliquant le jeu avec une facilité et une clarté impressionnantes. Nous voilà donc parti sur une plage abandonnée, mais sans coquillages ni crustacés : on avait davantage à faire avec des ours ou des alligators !
Le jeu est super beau - il y a du matériel - et très fluide. Pour avoir Naufragés à la maison, je peux dire que les deux jeux ne se ressemblent pas du tout. Malgré un thème similaire, le ressenti est radicalement différent et on prend autant de plaisir avec l’un qu’avec l’autre. Le côté « joueur décideur » n’est pas présent dans Robinson Crusoé, car on a tellement de choses à faire ensemble qu’au final chacun a l’impression de faire avancer la communauté.
Après deux heures de luttes, de fous rires et de réflexion, nous avons réussi à sortir de l’île au grand dam de Guillaume qui ne pensait pas qu’on pouvait le faire aussi « facilement ». Bien entendu, ce fut la partie d’initiation et beaucoup d’éléments du jeu ne sont pas présents, mais le plaisir était bel et bien là.
Merci beaucoup à Guillaume, car à l’origine le jeu n’était disponible que le dimanche et il est allé le chercher dans sa chambre d’hôtel, rien que pour nous !

Retour à la maison

Le retour s’est de nouveau déroulé avec les ronflements de Bubu, Noémie et Fabrice. Le chauffeur et le copilote assurant une fois encore le transport de notre petite troupe.
Une belle journée en somme ! J’espère vous avoir donné envie d’y aller l’année prochaine, car c’est à faire au moins une fois.

À très bientôt pour de nouvelles aventures...

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?
Un message, un commentaire ?
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.