Les Ludopathes nantais

Serenissima ou la redécouverte de la Méditerranée

Parlons-en ...   -   par bubutoutenjeux   -   699 Vues

Bubu le pirate est parmi vous...

JPEG - 67.2 ko
Après Méditerranée qui a bercé mes premiers pas dans le monde ludique voici sa réédition en Serenissima.

« BooMMMMM !!! » premier coup de canon, la partie va être chaude !

Serenissima est un jeu de conquête mêlant gestion, commerce et piraterie. Le plus riche remportera la victoire !

JPEG - 83 ko

Alors que donnent ces changements de règles apportés par l’équipe d’Ystari

À l’assaut les Ludopathes Nantais !

Alors ces nouveaux ajustements ?

La roue déterminant l’ordre d’appel des galères : à chaque tour on joue galère par galère, donc propriétaire par propriétaire et non toutes ses galères en même temps. Ce qui permet de rendre le jeu beaucoup plus fluide et largement plus stratégique.

On ne touche pas à la couleur jaune !

La fin de jeu aléatoire : il n’y a plus un nombre de tours prédéfinit en début de partie. En tirant des cartes, on avance le marqueur de fin de partie de 0, 1 ou 2 crans ce qui évite une programmation pour le combat final et pousse à une gestion permanente.

Ce soir pas de boulet autour de la table, juste peut-être le Bubu !

La fatigue des marins lors d’une attaque : si la galère se déplace et attaque, celle-ci est pénalisée ce qui évite de grandes traversées bourrines pour l’attaque de ports ou autres…

JPEG - 53.9 ko

Le Bubu n’a pas compris qu’il fallait faire des sous, ce qui prouve que ce n’est pas une femmelette !

Les décomptes pour gagner de l’argent : les revenus les plus importants viennent des décomptes intermédiaires. Attention donc à posséder des ports : pas de port = pas d’argent !

La limitation de marins : les marins par joueur sont limités donc il faut protéger ses ports, mais aussi enrôler des marins pour les combats, il faut équilibrer le tout !

C’est la galère : ma galère coule et mes espoirs de victoire aussi !

En conclusion, Serenissima n’est pas qu’un copier/coller de Méditerranée, mais une belle performance de l’équipe d’Ystari : elle a redonné un coup de jeune à un classique.
Attention, Serenissima reste un jeu de conquête ou l’interaction est forte et un coup de dés peut anéantir tout vos espoirs de victoire !
Donc aucun point noir ? Si un seul : le nouveau mode de combat, le seul système du jeu repris à la baisse. Dans le jeu de base c’est la puissance de la galère + un lancé d’un dé à 6 faces,le tout divisé par 3 = la perte en marins. Dans la nouvelle version, la puissance de la galère = autant de dés de 6 faces avec une face de réussite (tête de mort) donc au final des combats plus aléatoires. Mais je pense qu’on devrait très vite voir fleurir des variantes pour gommer ce hasard. Question : pourquoi ce changement ? Perso, je reprendrais bien l’ancienne version pour les combats ou prendre la nouvelle, mais garder la même force de combat lors de tout le combat en écartant les pertes.

C’est une bombe ce jeu !

Attention pour ceux qui connaissent Méditerranée, la façon de jouer est toute autre donc méfiance ne faite pas comme moi ne partez pas sur vos acquis : c’est la noyade assurée !
PNG - 43.6 ko

Qui êtes-vous ?
Un message, un commentaire ?
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.