Les Ludopathes nantais

Weekend Ludique à Rennes, mon retour

Parlons-en ...   -   par PtitTux   -   970 Vues

Comme chaque année, je suis allé à Rennes avec Noémie et quelques Ludopathes, l’occasion de se retrouver dans un lieu calme et paisible avec nos amis de l’A-Rennes des Jeux...

Arriver le vendredi soir pour repartir le dimanche en milieu d’après midi, ça laisse beaucoup de temps pour découvrir des jeux. L’avantage de ce weekend, en dehors du fait qu’on retrouve nos amis bretons, est que le salon d’Essen est passé depuis peu et qu’il y a souvent des nouveautés à découvrir ou à redécouvrir. Faisons un état des lieux ensembles !

Golden Horn

Golden Horn
Ce jeu de navigation et de commerce a des faux airs de Cartagéna. On doit récupérer des marchandises à Venise ou Constantinople et les ramener à Constantinople ou Venise. Notre flotte est constituée de 3 bateaux avec des couleurs de voiles, un ayant toutes ces voiles d’une même couleur, un autre avec 2 couleurs et le dernier avec 3 couleurs. Le parcours entre les deux villes est constitué de tuiles de couleur. Pour avancer sur ces tuiles, il faut soit des cartes de cette couleur soit des voiles de la couleur. A la fin, celui qui aura ramené le plus de marchandises aura gagné.

Mon avis

Un bon jeu familial avec du très joli matériel. La partie se déroule rapidement et opportunisme des uns fera le malheur des autres. Une bonne découverte !

Russian Railroads

Russian Railroads
Le dernier arrivé de la ludothèque des Ludopathes que je n’avais pas encore testé. Un jeu de pose d’ouvrier sur le thème de la construction de chemin de fer dans la Russie. Du classique en soi, mais de l’optimisation de partout. Beaucoup de stratégies sont possibles pour faire des points. La partie dure 7 tours et à la fin de chaque tour on compte les points sur notre plateau individuel. Au fur et à mesure des tours, les points sont exponentiels et on augmente ainsi notre prestige.

Mon avis

Malgré les nombreuses erreurs de règles, le jeu est très bon. Il ne réinvente pas le genre mais demande à y revenir pour éviter les erreurs des premières parties. Le matériel est très joli et bien dans le thème. Bon après, il faut reconnaitre que j’ai pas eu l’impression de faire des lignes de chemin de fer mais plus de la pose d’ouvrier à la Piliers de la Terre. Le seul bémol par contre c’est que le plateau de score aurait pu être mieux conçu afin d’éviter les jetons 100/200 et 300/400...

Les bâtisseurs : Moyen Age

Les bâtisseurs : Moyen Age
Pas réellement une découverte puisqu’après le tournoi réalisé en octobre, j’avais quelques parties derrière moi. Mais première partie avec le vrai jeu par contre. Cela confirme ce que j’avais ressenti lors du tournoi, qu’est ce que c’est joli !! La simplicité des règles mais les subtilités des actions en font un très bon jeu dans un format rapide, un must have pour les voyages !

La route du verre

La route du verre
Une des deux sorties de Uwe Rosenberg de cette année. Dans ce jeu, nous sommes dans la forêt bavaroise sur la fameuse route de Verre utilisé il y a 700 ans par les maîtres verriers allemands. Nous avons 15 cartes en mains et nous devons en sélectionner 5 pour la manche en cours. En simultané, les joueurs doivent choisir une carte face cachée afin de réaliser son action. Si d’autres joueurs ont choisi le même personnage, le joueur actif et ceux qui l’ont contré ne réaliseront que la moitié de l’action. Si personne ne contre le joueur, il pourra faire son action entière. Uwe reprend la roue d’Ora et Labora mais en l’améliorant encore un peu.

Mon avis

Un jeu comme Uwe sait les faire mais vraiment beaucoup plus frustrant que ces précédents. Le jeu est trop court pour avoir une tactique à long terme et surtout connaitre tous les bâtiments du jeu (il y a 93). Je pense qu’il faut que je lui donne une seconde chance mais ce n’est pas l’effet attendu lorsque j’avais vu et lu les règles à son annonce, triste !

Yunnan

Yunnan
Dans ce jeu, les joueurs incarnent des négociants sur la très célèbre route du thé ! Le jeu se déroule en deux phases distinctes. La première est une phase de placement dans les maisons de la ville de Pu’er qui permet de réaliser des actions. Certaines permettent de recruter de nouveaux négociants et d’autres d’explorer ou encore de récupérer de l’argent. Une fois cette première phase terminée, on part explorer les provinces et rapporter le meilleur thé mais attention au percepteur ! Enfin, en fonction de la position des négociants, les joueurs gagnent des points de victoire ou des yens (comme bon leur semble). Tout ceci se termine lorsqu’un joueur arrive à 80 points de victoire ou qu’il n’y a plus de cadeaux dans les provinces pour les négociants.

Mon avis

Un jeu où la thématique est totalement absente mais où le plaisir de jeu est complètement présent. Il faut faire attention à tout le monde et toujours garder à l’esprit que ses adversaires peuvent être violents dans le placement ainsi que dans le déplacement des négociants ! Une très belle surprise que j’avais entre-aperçu pour la sortie d’Essen et qui a comblé mes attentes ! A voir comment ce jeu tourne à 2 et à 5 car l’ interaction est si présente qu’il est peut-être sage de n’y jouer qu’à 3 ou 4.

Maitres couturiers

Maîtres couturiers
Passons maintenant aux maîtres couturiers au temps de Louis XIV. Dans ce jeu, on incarne une maison confectionnant des costumes pour les nobles souhaitant être bien vus lors du bal royal ou seulement pour le peuple de Paris pour gagner de l’argent. Un jeu mélangeant le deckbulding et les actions sur le plateau. A notre tour du jeu, on doit choisir 3 cartes ouvrier parmi tout notre deck (on commence avec 5) et chacun notre tour on les joue. Il est possible de recruter de nouveaux ouvriers, d’acheter du tissu pour faire des superbes tenues, de confectionner des costumes, ou enfin d’aider au financement du bal. A la fin de la partie, un décompte de majorités sur les différentes salles de bal sera effectué et ceux qui auront réservé leur place pourront admirer le feu d’artifice prévu par le roi !

Mon avis

Un jeu avec une mécanique un peu classique mais mélangeant le principe de deckbulding pour la réalisation des actions. Un bon moment passé avec mes camarades mais j’ai peur que la durée de vie soit un peu faible car les ouvriers pouvant être recrutés sont les mêmes de parties en partie, seul l’ordre d’apparition change ! A refaire pour voir si ma première impression se confirme ou non.

Zombicide

Zombicide
Là encore un jeu déjà vu dans une soirée grâce à Laurent. Un jeu coopératif sur le thème des zombies. La particularité et la difficulté réside dans le fait d’avoir des scénarios avec des objectifs différents à chacun. On ne vit jamais la même aventure et c’est plutôt sympa. Si on résume le jeu, on pioche des cartes et on lance des dés donc il faut vraiment rentrer dans le thème pour apprécier au mieux ce jeu typiquement à l’américaine.

Mon avis

Dans les jeux coopératifs ce n’est pas mon préféré mais je dois avouer que si l’ambiance est là, on passe un très bon moment. Même si l’univers des zombies n’est pas mon préféré, je le préfère à Horreur à Harkam dans le même style.

Hab & Gut

Hab & Gut
Dans ce jeu, nous incarnons des magnats de la bourse au 19eme siècle. La partie se déroule en deux manches, celui qui a le plus d’argent à la fin a gagné. A notre tour de jeu nous avons le choix entre deux actions, acheter ou vendre en fonction du cours de la marchandise. L’originalité du jeu réside dans le fait que le mouvement des valeurs des marchandises n’est pas dicté par les achats/ventes mais dans des cartes situées de part et d’autre de chaque joueur qui influent sur les cours. Une fois que chacun à fait son action, les boursiers doivent faire évoluer le cours en prenant une carte de chaque côté de lui pour faire évoluer les marchandises concernées !

Mon avis

Un jeu original avec un système d’évolution des cours de la bourse qui change et qui n’est pas lié aux actions d’achat-vente. Une partie dure 30 minutes, ce qui est rapide mais on se prend vite au jeu du je vends ou j’attends encore. Une très belle découverte !

Lewis et Clark : The expedition

Lewis & Clark
Lewis et Clark est le dernier né de la maison d’édition Ludonaute. Il s’agit d’un jeu où chacun est à la tête d’une expédition, le gagnant sera celui qui arrivera à la cote ouest américaine. Pour cela, on fera des rencontres (cartes personnages) et on s’aidera des indiens pour faire avancer notre expédition le plus rapidement. A son tour de jeu on joue une carte pour faire l’action décrite et on lui adjoint une autre carte inversée pour obtenir le nombre de fois que l’on peut la faire. On peut également envoyer des indiens dans le village afin de faire du troc avec la tribu voisine.

Mon avis

Un de mes coups de cœur de l’année ! Le jeu est déjà superbe grâce aux illustrations de Vincent Dutrait et nous plonge dans l’expédition de 1803. Chaque carte est unique ce qui rend le jeu différent à chaque partie. En plus il est possible de modifier le parcours pour éviter la monotonie d’un chemin connu.

Origin

Origin
Dans ce jeu, nous nous retrouvons aux temps de la préhistoire, à l’époque où les continents tels que nous les connaissons n’existent pas encore. Nous incarnons un peuple et nous devons nous étendre au mieux pour remplir des objectifs. A notre tour de jeu, nous avons le choix entre 3 actions possibles : la migration (obtenir un nouveau territoire), la conquête (échanger de région avec un adverse) ou encore le déplacement. L’originalité du jeu vient dans les pions en bois. Un pion a pour caractéristique sa taille, sa largeur et sa couleur. En fonction d’eux, il sera possible de faire plus au moins de choses. A la fin celui qui aura le plus de points de victoire aura gagné !

Mon avis

Un jeu dans la même veine que Takenoko. Du joli matériel, de belles illustrations mais malheureusement des objectifs soit trop simples soient trop complexes. La fin du jeu étant déterminée par la fin d’une pioche bonus, il est possible de faire très vite et de prendre tout le monde de court ! Déçu ne pas avoir eu le coup de cœur car niveau matériel il s’agit peut-être de celui qui me faisait le plus de l’œil !

Le bilan

Si je dois tirer un bilan de ce weekend ludique je dirais : Positif. De belles découvertes et toujours le même plaisir de se retrouver, rire et partager des moments sympathiques avec nos amis rennais. Merci encore à tout le monde pour l’organisation et votre gentillesse ! A très vite dans nos contrés ou les vôtres.

Qui êtes-vous ?
Un message, un commentaire ?
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.