Les Ludopathes nantais

Yé chuis Sancho Lé Cubain !

Parlons-en ...   -   par Tibor_fr   -   592 Vues

Hier soir, une petite vingtaine de personne s’était donnée rendez-vous pour partager de la joie autour de quelques tables de jeu.

JPEG - 14.3 ko

Comme promis, j’avais rendez-vous avec Arnaud et Xavier pour un Cuba. Etant arrivé tôt, j’attendais mes deux compères en faisant une petite partie de 7 Wonders avec Fabrice et deux autres dont j’ai oublié les prénoms (mais que j’avais déjà vu plusieurs fois... donc pas des nouveaux). Une petite partie en effet : les scores n’étaient pas brillants, compte tenu que nous avons joué avec l’extension Leaders. Je l’emporte avec 64 points contre 59/56/38.


Le temps de terminer, il était déjà plus de 20h. Comme Arnaud avait déjà installé le jeu, recruté Manal en 4e joueur et commencé les explications de règles, je n’avais plus qu’à mettre les pieds sous la table. Comme ce n’est pas mon genre, et parce que je ne voulais pas pourrir les explications de règles de l’ami Arnaud, je tournais autour de la table de Guillaume qui tentait d’expliquer Eclipse aux mêmes joueurs qui avaient fait le 7W avec moi. Pendant son petit speech, je l’aidais en mettant en place les différents éléments du jeu... Le temps pour Arnaud de terminer et notre partie de Cuba de démarrer.

Une partie où je m’étais proposé de faire dans les points directs : bâtiments à 2 points (et c’est tout), action annexe de l’architecte (2 pts), chargement de bateaux, Révolutionnaire, etc. J’attaquais donc bille en tête avec un chargement à 6 points + 2x2 pts de mon bâtiment, et prenais ainsi le large. Sauf qu’à la lecture des lois du 2e tour, il était évident qu’il y avait un gros coup à jouer sur les lois. Pas de chance : Arnaud me piquait sous le nez la Mairie et je me retrouvais obligé de continuer ma "stratégie initiale"... Non sans le contrer sur les lois, car si j’avais vu un gros coup à faire, il était évident que lui aussi ne se gênerait pas pour le faire (et me rattraper ?). Un grand merci à Manal d’ailleurs qui devint premier joueur et me permis ainsi avec mes deux personnages de remporter l’élection.

Le reste de la partie s’est très bien passée : je réalisais régulièrement de gros chargements, combinés à mes divers points (architecte + bâtiment + révolutionnaire/avocat), pour entretenir voir accentuer mon avance. Une gestion grandement facilitée par la prise à 2 reprises du Sénat, me permettant de me favoriser au niveau des lois (pourtant stratégie annoncée d’Arnaud). Mon plan, quoique très efficace, commença à montrer des signes de fatigue à partir du 4/5e tour. Il faut dire qu’Arnaud avait parfaitement su me (nous) contrer avec une loi sur la sécheresse (1 produit maximum en production). Néanmoins, je restais hors d’atteinte de Manal (pendant très longtemps 2e), Arnaud (je le voyais venir gros comme une maison avec sa ribambelle de bâtiments et sa statue) et Xavier (bon dernier au départ puis très menaçant après 2 énormes chargements à base de rhum qu’il était seul à produire).

Arrive l’avant-dernier tour . Craignant de plus en plus Arnaud qui, malgré ses 20 points de retard, reste mon principal concurrent (la statue lui en rapportera 18 !), je me saigne lors de la phase des votes pour instaurer des lois en sa défaveur, quitte à ne pas pouvoir payer les taxes après. Et cela marche : je maintiens l’animal en respect. Mon avance est alors d’une quinzaine de points sur mes concurrents. Et pourtant, je sais que cela va se jouer à pas grand chose avec Arnaud (15 points de statue, n’oubliez pas !). Chacun fait au mieux, avec ce qu’il a. Arnaud, c’est de bonne guerre, m’empêche de faire des points avec sa douane tandis que Xavier fait encore un gros chargement. Manal prend ce qu’il reste et je me retrouve à court pour charger. La victoire s’annonce difficile .

Phase des lois : Arnaud la joue fine et vote des lois le favorisant largement. Mais j’avais prévu le coup et gardé un peu d’argent pour limiter la casse. Comme prévu, avec la statue, il me fond dessus mais échoue finalement, à ma grande surprise, à 3 pts derrière moi (69 vs 72). J’avais en efet oublié de compter mes 4 points pour mes 2 bâtiments.
Ouf ! Derrière, à une dizaine de points, Manal et Xavier terminent au coude à coude avec 1 seul point d’écart (Xavier est devant il me semble).


JPEG - 100.9 ko

Après cette victoire au finish, mais d’autant plus jouissive, je force un peu la main à Arnaud pour qu’il m’initie à Rallyman. D’abord refroidi à l’explication des règles et par les premiers tours de jeu, je n’entraperçoit le potentiel du jeu finalement qu’à la toute fin de notre (tout petit) circuit. Dommage mais cela donne une grosse envie d’y revenir pour confirmer/infirmer ses premières impressions. Reste des "situations" difficilement justifiables dans le thème. Genre : quelqu’un partant en 1ère et allant jusqu’en 5e lancera 7 dés et avancera donc d’autant de case, contre 3 cases pour une voiture déjà lancée en 5e !! Etrange...


JPEG - 25.4 ko

Enfin, last but not least (traduction pour Xavier :P "dernier mais pas des moindres"), j’ai découvert grâce à JEM, Andromeda, un jeu dans l’espace créé par l’auteur des Aventuriers du Rail.
Un "petit" jeu fort sympathique, assez hasardeux mais rapide et fun. L’objectif est très commun : faire le plus de points de victoire. Points que l’on engrange en progressant en technologie, en s’accaparant des comptoirs commerciaux, en rameutant ses commerciaux sur Terre et en récupérant des cartes bonus. Le tout, se joue avec des brelan/carré/etc de cartes, elles-mêmes acquises par le biais d’une phase commerce plutôt maline (proposition de lot et échanges). Par contre, j’ai peur qu’à plus de 3 joueurs, cela devienne vite un grand n’importe quoi. A voir.

Qui êtes-vous ?
Un message, un commentaire ?
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.