Les Ludopathes nantais

Cycle Stefan Feld (3)

Parlons-en ...   -   par Jean-Louis   -   5 Messages   -   142 Vues

Nous continuous le cycle Stefan Feld avec un de ses jeux les moins célèbre : Luna

JPEG - 81 koHier, mes trois partenaires de jeux, Lionel, Noémie et Manu découvraient la belle Luna  ; sauf Noémie qui avait déjà une partie au compteur à l’instar de votre serviteur !

Des règles simples, un grand choix d’action, mais bien résumés par une bonne aide de jeu, une programmation omniprésente sont les premières caractéristiques qui sautent à notre esprit ludopatien !

Puis dès le second tour, l’interaction entre joueur pour envoyer les novices au palais, pour déplacer l’affreux appostat ou obtenir la majorité auprès de la belle Luna se fait ressentir !

Nous ne sommes pas devant un jeu uniquement calculateur et froid. Le fait de pouvoir accélerer le tour de jeu en méditant et ainsi laisser penser aux autres qu’ils n’auront pas le temps d’exécuter toutes leur planification peut mettre de la tension dans la partie !

Le fait d’être 1er joueur est important pour choisir les tuiles temples disponibles et pourvoyeuses de points en début de jeu mais jouer derrière peut-être intéressant pour déplacer lâchement l’appostat sur une ile occupée par des novices adverses ! Ou bien placer un de ses novices dans le temple et éjecter quelques adversaires !

Voilà, au fil de la partie, le jeu commence à dévoiler toute sa profondeur ! Le meilleur programmateur d’entre nous fut Lionel (décidément cela va devenir une habitude !), qui s’est montré machiavelique sur le dernier tour en soufflant comme un fou les bougies et en scorant au conseil avec 10 points !

Résultats : 86 pts pour Lionel, 10 points d’avance sur Noémie et Jean-Louis (celle-ci terminant seconde car je suis galant !) et Manu squatte la dernière place avec 64 points, je crois !

En conclusion

  • Un jeu qui mérite d’être découvert mais qui peut paraitre ennuyeux pour certains du fait de sa programmation omniprésente !
  • Un jeu qui mérite d’être joué plusieurs fois mais privilégier des parties assez rapprochées pour garder en tête toutes les actions possibles et les programmer de façon cohérente !
  • Un jeu qui dégage une bonne profondeur et une rejouabilité certaine par son plateau amovible (sol du palais et placement des 7 îles vierges...)

    C’est certain, je prendrai un nouveau rendez-vous avec la belle Luna avec un très grand plaisir ! Et encore merci à mes trois partenaires qui par leur gentillesse m’ont permis de redécouvrir ce jeu dans une très bonne ambiance.

    Ce sentiment doit être partagé, car nous avons convenu de clôturer le cycle Stefan Feld tous les 4 en jouant aux Chateau de bourgogne !

Vos commentaires

  • Le 19 septembre 2012 à 14:12, par Noémie En réponse à : Cycle Stefan Feld (3)

    C’est pas de la galanterie 
    On est ex-eaquo, on est départagés au conseil des moines. Là aussi on est ex-eaquo, mais je suis au dessus

    Répondre à ce message

    • Le 19 septembre 2012 à 22:06, par jean-louis En réponse à : Cycle Stefan Feld (3)

      J’insiste , c’est bien de la galanterie, je ne me permettrai jamais de finir une partie sur une jeune femme !!!

      Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2012 à 14:41, par PtitTux En réponse à : Cycle Stefan Feld (3)

    N’empêche qu’il est galant notre Jean Louis...
    Sinon pour ajouter une information importante, ce jeu est super beau en plus, ce qui ne gâche pas le plaisir ! On peut en dire pareil avec les châteaux de Bourgogne qui est loin d’atteindre les sommets de l’esthétisme. (Avis strictement personnel)

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2012 à 11:14, par lionel En réponse à : Cycle Stefan Feld (3)

    Merci Jean-louis pour cette très belle découverte, qui va probablement alléger mon portefeuille !

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2012 à 13:56, par Manu En réponse à : Cycle Stefan Feld (3)

    Et oui, encore une fois dernier, et loin derrière. Mais je vois mes erreurs. J’ai dépensé beaucoup trop d’actions en début de partie pour corrompre alors qu’en fin de compte, ça ne m’a pas rapporté beaucoup. Et principale erreur, j’ai complètement occulté la construction de temples, et ça c’est fatal.
    Bref, malgré mon sentiment à la sortie de la partie, je trouve également que c’est un très bon jeu, très riche dont le matériel est de bonne facture (surtout pour un jeu à l’allemande avec un thème plaqué). Les interactions avec les autres joueurs sont présentes juste comme il faut : c’est pas trop méchant, mais faut quand même faire gaffe.
    Il est vrai qu’il est très calculatoire. On ne peut pas dire « trop », car c’est justement ce qui est visé par l’auteur (amha). C’est peut-être à cause de ça que cela ne m’a pas emballé immédiatement. Mais pour apprécier un jeu calculatoire, il faut y rejouer plusieurs fois. J’espère donc que Jean-Louis nous ressortira ce jeu ou que les Ludopathes l’ajoute à l’armoire.

    Répondre à ce message

Qui êtes-vous ?
Un message, un commentaire ?
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.