Les Ludopathes nantais

Focus sur El Grande

Parlons-en ...   -   par Seb0   -   1 Message   -   575 Vues

JPEG - 15.9 koEl Grande (1995), par Wolfgang Kramer et Richard Ulrich, illustré par Doris Matthäus
Ce jeu de Wolfgang Kramer et Richard Ulrich est une référence du jeu de majorité. Il a gagné le Spiel de Jahres 1996. Pour vous rassurer sur la qualité de ce jeu, le duo Kramer/Ulrich sont aussi les papas de Marchands du Moyen-Âge et Princes de Florence. Kramer a aussi « commis » Tikal, Java et Torres. Que de bonnes raisons pour se pencher sur El Grande.
Édité en 1995 par Descartes, il est objet de rumeurs de réédition qui courent depuis plusieurs années sans aboutir pour le moment. Nous avons la chance d’avoir ce jeu dans notre armoire, je vais donc essayer d’en faire une petite présentation pour vous donner envie d’y jouer.
Sur les recommandations de notre spécialiste du jeu de majorité (un mec qui joue avec les jaunes pour ceux qui ne l’auraient pas reconnu) les cartes pour l’extension Konig et Intrigant ont été ajoutées au jeu de base que possède l’association. Ce même monsieur recommande de jouer avec l’extension plutôt que le jeu de base. Je parlerais donc ici d’El Grande Konig et Intrigant.
JPEG - 14.1 koPrincipe de jeu
Chaque joueur devra placer ses caballeros dans les différentes régions d’Espagne pour espérer être majoritaire au moment des décomptes et gagner des points de victoire. Tout le sel du jeu vient du choix des cartes pouvoir. À chaque tour, chaque joueur choisit à tour de rôle une carte parmi son pool de 13. Chaque carte a un pouvoir spécifique et permet de placer/déplacer un certain nombre de caballeros. Sauf que le pouvoir de la carte la plus faible et celui de la carte la plus élevée ne seront pas appliqués. À la place, les joueurs appliqueront les pouvoirs génériques du Roi et de l’Intrigant, d’où le nom de l’extension.
L’ordre du tour est ensuite déterminé par la valeur des cartes jouées. Le premier joueur sera celui qui a joué la carte la plus forte et celui qui a la carte la plus faible est le dernier joueur. Les caballeros de chaque joueur peuvent être dans la réserve générale, disponibles ou dans les régions. Avant de placer des caballeros sur les régions, il faut les faire sortir de la réserve générale et les rendre disponibles. C’est là où l’équilibrage se fait : le premier joueur peut déplacer beaucoup de caballeros dans les régions, mais n’en récupère pas de la réserve alors que c’est l’inverse pour le dernier joueur. il faut donc bien gérer quand jouer des cartes fortes / faibles et si possible déclencher le pouvoir associé. Ajoutez deux / trois autres mécanismes de bonus de décompte et blocage et vous obtenez un jeu de majorité avec beaucoup d’interaction et de tension.
Je suis à votre disposition pour vous faire découvrir ce jeu, plus particulièrement ce mois de janvier 2015. Si d’autres sont motivés pour l’expliquer ajoutez-vous aux commentaires !

Liens utiles
La règle du jeu de base est consultable ici.
La variante Konig_&_intrigant est ici.

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?
Un message, un commentaire ?
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.